Mes instruments

Le Daf

Le daf ou def, duff, deff, defi, defli ou dap est un grand tambour sur cadre de la tradition persane utilisé (comme le zarb) pour accompagner la musique iranienne, mais qui est aussi répandu (sans ses anneaux) du Moyen-Orient notamment en Turquie, en Arménie et en Azerbaïdjan jusqu'à la Sibérie en passant par l'Asie centrale. Il est sans doute à l'origine du tar arabo-andalou répandu au Maghreb et qui a atteint l'Europe médiévale. Il survit encore au Portugal et en Espagne (ainsi qu'au Brésil et au Guatémala) sous le nom d'adufe, mais aussi de pandero ou pandeiro.

Source : Wikipedia

 

Les Dununs ou Dum Dum

Les dununs sont des instruments à percussion de l'ancien empire mandingue qui recoupe la Guinée, l'Est du Mali, l'Ouest du Burkina Faso et le Nord de la Côte d'Ivoire.
Chez les Malinkés, ces tambours sont traditionnellement joués par trois dumdumfola  en accompagnement du djembé et de certaines danseset servent de base à de nombreux rythmes africains.
Pour simplifier le kensedeni (kenkeni etant une petite cloche) donne le tempo de la polyrythmie, le sangban en donne la mélodie, pendant que le doundounba répond au djembé soliste. 

 

Le Cajon

Le cajón est un instrument de musique inventé au Pérou au XVIIIe siècle. 
Il est aujourd'hui également très utilisé dans l'accompagnement de la Musique Flamenca.
Le cajón actuel possède généralement un élément de plus, le timbre, qui rend le son proche de celui d'une batterie.

 

Le Tar Syrien

Le tar, târ, tari, tara, tarra ou tchentchana est un instrument de percussion arabo-andalou. C'est un tambour sur cadre rencontré en Espagne, au Maghreb et au Moyen-Orient (Qatar, Bahreïn, Yémen), cousin du tambourin européen et du riqq arabe et sans doute l'ancêtre des pandeiro et pandero. On en retrouve des variétés en Afrique de l'Est (Soudan, Kenya, Ouganda, Zanzibar), dans l'Océan Indien (Comores, Maldives) et en Malaisie. Ce terme arabe désignant un objet rond ou un tambour sur cadre, a ainsi remplacé celui de daf ou duff, comme dans l'expression itâr al-duff (« rondeur du tambour sur cadre »).

Le terme duff ayant un emploi plus générique et plus littéraire, on le confond parfoiis avec le tar quand il est de forme circulaire (et non angulaire), bien que ce dernier aie des cymbalettes en général. Source

Source : Wikipedia
Photo : Copyright Christophe Didry

Le Dayreh ou Doyre

Le doyre, dayre, daïra, doira, dap ou qaval est un tambour sur cadre rencontré en Azerbaïdjan, en Arménie, en Géorgie, en Turquie, en Iran, au Kazakhstan, au Turkménistan, en Ouzbékistan, au Tadjikistan, au Kirghizistan, en Chine et en Albanie.

source : Wikipedia
Photo de Olaf

Le Tombak

Le tombak ou zarb nommé est un instrument de percussion digitale originaire d'Iran (Perse). Le nom "tombak" viendrait des sons produits par les frappes principales : tom (au centre de la peau, grave) et bak (au bord, et aiguë). Il appartient à la famille des tambours en gobelet répandus en Asie, Europe de l'Est et Afrique.

Bien qu'il y ait des similarités entre tous les instruments à percussion de cette forme, les techniques utilisées pour jouer le tombak sont probablement les plus élaborées.

Le zerbaghali ou zirbaghali afghan en est une réplique un peu plus petite, aux rythmes plus syncopés. Le tumbaknâri en est une version cachemirie en terre cuite. Le tombak est l'instrument majeur d'accompagnement de la musique iranienne (le daf, d'origine kurde, ou le doyre, d'origine âzérie, ont un rôle plus restreint).